Le club

LE RUGBY A DINAN
Historique
Nous trouver
S’inscrire au club
Boutique

HISTOIRE DU RUGBY
Sport collectif, le rugby, tout comme le football, trouve sans doute son origine dans la soule, un jeu qui se pratiquait dans les campagnes d’Europe depuis le Moyen Âge. Au début du XIX s., les règles du football sont peu précises – elles varient d’un établissement scolaire à un autre – et, pour y jouer, l’on se sert aussi bien des pieds que des mains. C’est dans ce contexte que naît le rugby. En 1823, en Angleterre, au cours d’une partie de football, un jeune homme nommé William Webb Ellis, élève au collège de Rugby (Warwickshire), se serait, dit-on, emparé du ballon de volée et, le serrant contre sa poitrine, l’aurait porté vers l’en-but adverse. C’est également au collège de Rugby, et à l’initiative de son directeur, Thomas Arnold, que sont fixées en 1846 les premières règles de ce nouveau jeu.

Le nouveau jeu pratiqué avec les mains est bientôt adopté par les collèges de Londres. Il gagne également les universités d’Oxford et de Cambridge. En janvier 1871, la Football Rugby Union est créée, avec l’affiliation de 21 clubs londoniens. Parallèlement, le jeu se répand en Écosse, au pays de Galles et, grâce à l’action des étudiants protestants, en Irlande. L’Empire britannique n’est pas de reste. Ainsi, les colons anglais se font les ambassadeurs du rugby dans l’hémisphère Sud et, dès 1872, en Nouvelle-Zélande, des équipes constituées de colons et de Maoris se forment. Au début du XX s., ce sport connaît aussi un développement précoce en Australie, quoique largement concurrencé par le football australien et le jeu à XIII professionnel.

Le rugby a été sport olympique aux Jeux de Paris en 1900, de Londres en 1908, d’Anvers en 1920 et de Paris en 1924. Le rugby à sept a été inscrit au programme des jeux de 2016 et de 2020.

La diffusion du rugby en France
Au moment où le rugby fait ses premiers pas en Nouvelle-Zélande, il pénètre en France par Le Havre à l’initiative d’étudiants et de négociants britanniques. Adopté par les étudiants parisiens, puis bordelais, le rugby est pratiqué, à la fin du XIX s., sur l’ensemble du territoire français. Toutefois, c’est dans le Sud-Ouest qu’il prend principalement racine. En effet, au début du XX s., dans la partie nord du pays, les patronages catholiques choisissent plutôt le football. De son côté, le camp laïque opte pour le rugby, dans une période marquée par les affrontements politiques virulents qui accompagnent la séparation de l’Église et de l’État (1905). L’importance du rugby dans le Sud, et plus particulièrement dans le Sud-Ouest, tient donc en grande partie à la forte implantation du radicalisme dans les campagnes de cette région.

En 1920, les premiers clubs français, qui dépendent depuis 1889 de l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques, acquièrent leur indépendance et fondent la Fédération française de rugby. Sous l’égide de celle-ci, les clubs de rugby rayonnent dans l’ensemble du Languedoc et atteignent la région grenobloise, avant de s’implanter de plus en plus au nord de la Loire. Quant au rugby féminin, il est resté marginal.
Source: Larousse Encyclopédie